CURIOSITES

Le système solaire joue "True Love Waits" de Radiohead : l'incroyable découverte d'un chercheur

Auriez-vous jamais imaginé que notre système solaire, triste, déprimant et sans vie, ressemble à s'y méprendre à Radiohead ? Nous ne l'aurions pas cru non plus, et pourtant c'est bien ce qu'il en est, comme le montrent les recherches menées par Matt Russo, astrophysicien et musicien du Seneca College de Toronto, et son équipe.

Il y a 2500 ans déjà, Pythagore avait théorisé que la rotation des planètes pouvait avoir une sorte de son, imperceptible à l'oreille humaine. Russo, scientifique et musicien, a converti les données de la NASA en notes de musique, ce qui a donné lieu à une mélodie rappelant fortement la chanson historique de Radiohead "True Love Waits".

Cette chanson est également la plus triste jamais composée par le groupe de Thom Yorke, et correspond bien à la désolation de notre univers.

Pexels/Wikipedia
Le système solaire joue "True Love Waits" de Radiohead : l'incroyable découverte d'un chercheur
Auriez-vous jamais imaginé que notre système solaire, triste, déprimant et sans vie, ressemble à s'y méprendre à Radiohead ? Nous ne l'aurions pas cru non plus, et pourtant c'est bien ce qu'il en est, comme le montrent les recherches menées par Matt Russo, astrophysicien et musicien du Seneca College de Toronto, et son équipe. Il y a 2500 ans déjà, Pythagore avait théorisé que la rotation des planètes pouvait avoir une sorte de son, imperceptible à l'oreille humaine. Russo, scientifique et musicien, a converti les données de la NASA en notes de musique, ce qui a donné lieu à une mélodie rappelant fortement la chanson historique de Radiohead "True Love Waits". Cette chanson est également la plus triste jamais composée par le groupe de Thom Yorke, et correspond bien à la désolation de notre univers.
Pexels
"True Love Waits" de Radiohead joué par les planètes
Vous êtes-vous déjà demandé quel bruit font les planètes et les astéroïdes qui nous entourent ? Un scientifique d'une université canadienne s'est posé la question, et la réponse a laissé tout le monde stupéfait : en fait, le bruit que font les planètes dans leur mouvement de rotation ressemble remarquablement à "True Love Waits" de Radiohead, une chanson qui faisait partie de leur répertoire au milieu des années 1990 et qui est apparue pour la première fois sur leur dernier album de 2016, "A moon-shaped pool" (Une piscine en forme de lune).
By Staff www.Montescaglioso.net - http://www.montescaglioso.net/image/tid/94, CC BY-SA 2.0, https://
Pythagore avait déjà compris le son des planètes.
Il y a environ 2 500 ans, Pythagore, considéré comme l'un des pères de l'astronomie, avait compris que la rotation des planètes sur leur axe et du cosmos dans son ensemble produisait une harmonie qui n'était pas perceptible à l'oreille humaine. Pythagore avait également compris la corrélation entre les mathématiques et les notes de musique, et la science expérimentale vient de le confirmer.
Pixabay
Le travail de Matt Russo
Cette découverte est due aux travaux de Matt Russo, astrophysicien et musicien du Seneca College de Toronto, et de son équipe. Cette recherche date de 2018, mais ces jours-ci, les réseaux sociaux la redécouvrent. Rapporté par le journal italien Repubblica, voici le commentaire du chercheur : "Notre système solaire est froid, en grande partie sans vie et un peu déprimant". Il n'est donc pas surprenant qu'il aime Radiohead".
Pexels
Quel est le son des planètes ?
Le scientifique explique que si les planètes tournaient huit millions de fois plus vite, la mélodie serait même audible à l'oreille humaine. Mercure, Vénus, la Terre et Mars forment un accord de do maj7, tandis que la ligne de basse correspondante est fournie par la ceinture d'astéroïdes située entre Mars et Jupiter.
Pexels
Le résultat que vous obtenez est "True Love Waits" 
Un site web a également été conçu pour expliquer la découverte, dans lequel une vidéo permet d'écouter le son de notre système solaire. Ce que vous obtenez est, pour de vrai, "True Love Waits" de Radiohead, probablement la chanson la plus triste jamais composée par le groupe de Thom Yorke.
Pexels
Commentaire de Matt Russo
Rapporté par Repubblica, le chercheur a parlé du moment où il s'est rendu compte de la similitude avec la chanson du groupe britannique : "Quand je l'ai entendue, elle était dans la bonne tonalité et très proche du tempo de "True Love Waits" qui m'est immédiatement venu à l'esprit. C'était presque identique à l'introduction de la chanson, la même harmonie exacte, les mêmes notes".
By michell zappa - Flickr, CC BY-SA 2.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=3279836
Radiohead
Radiohead est un groupe anglais de rock alternatif originaire de l'Oxfordshire qui s'est formé en 1985. Jusqu'en 1992, date à laquelle ils ont changé de nom, ils étaient connus sous le nom de On a Friday. Ils ont vendu environ 40 millions de disques dans le monde. Le groupe est composé de Thom Yorke (chant, guitare, piano), Jonny Greenwood (guitare solo, claviers, synthétiseur, piano, Martenot Waves), Ed O'Brien (guitare, percussions, chœurs), Colin Greenwood (basse électrique, synthétiseurs) et Philip Selway (batterie, percussions).
Pexels
Comment l'étude a été menée
Russo et son équipe ont converti les données de la NASA sur la rotation des planètes en compositions musicales. Les données orbitales des planètes et des astéroïdes ont ensuite été traitées par un logiciel sophistiqué, et l'on a découvert que ces données produisaient une certaine note chaque fois qu'une planète donnée passait à un certain endroit dans l'espace. De cette manière, il a été possible de créer une séquence de notes et de rythmes, créant ainsi une harmonie.
Informativa ai sensi della Direttiva 2009/136/CE: questo sito utilizza solo cookie tecnici necessari alla navigazione da parte dell'utente in assenza dei quali il sito non potrebbe funzionare correttamente.