CURIOSITES

Ver d'oreille : quel est le phénomène qui fait que l'on ne peut pas se sortir des chansons de la tête ?

Vous est-il déjà arrivé de fredonner dans votre tête la mélodie ou les paroles de certaines chansons, même lorsque vous ne le voulez pas, au point que cet air de musique ne peut plus sortir de votre esprit ?

Rien d'inquiétant : cette expérience arrive à environ 90 % des gens au moins une fois par semaine, et tout au plus cela peut être un peu agaçant de ne pas pouvoir arrêter une mélodie qui se répète sans cesse dans votre tête.

Voici ce qu'est le ver d'oreille, quelles sont ses causes (et les remèdes possibles) selon les études scientifiques menées au fil des ans : parcourez la galerie de photos pour en savoir plus

Freepik
La musique reste longtemps dans notre esprit, même si nous ne le voulons pas : c'est la faute au phénomène appelé "ver d'oreille"
Depuis de nombreuses années, les chercheurs, les universitaires et les psychologues se demandent pourquoi certaines chansons et certains motifs musicaux résonnent constamment dans notre esprit. Vous êtes-vous déjà surpris à fredonner, vocalement et dans votre tête, la mélodie ou les paroles de certaines chansons, même lorsque vous ne le voulez pas, au point que ce motif musical ne peut plus sortir de votre tête ? Rien d'inquiétant : cette expérience arrive à 90 % des personnes au moins une fois par semaine, et tout au plus cela peut-il être un peu agaçant de ne pas pouvoir arrêter une mélodie qui se répète sans cesse dans votre tête. Voici ce qu'est le ver d'oreille, ses causes et les remèdes possibles selon les études scientifiques menées au fil des ans : parcourez la galerie de photos pour en savoir plus !
MickaëlG, Wikimedia Commons
Pourquoi ce phénomène est-il appelé "ver d'oreille" ?
"Ver d'oreille" signifie, d'un point de vue littéral, un ver qui entre dans l'oreille. Bien sûr, il s'agit d'une métaphore : en 1979, le psychiatre allemand Cornelius Eckert a utilisé le terme "ver d'oreille" pour décrire une chanson à la mélodie entraînante qui entre dans la tête et n'en ressort jamais, comme un ver avec un fruit.
Freepik
L'état d'esprit conditionne la fréquence à laquelle le ver d'oreille se manifeste.
Selon une étude menée en 2015 par la psychologue de la musique Freya Bailes, les vers d'oreille involontaires sont plus fréquents dans les moments d'ennui, lorsqu'il faut remplir le temps, comme lorsqu'on fait la queue, qu'on attend ou qu'on est seul. La psychologue musicale Vicky Williamson, quant à elle, a observé que le cerveau est plus réceptif aux vers d'oreille lorsque nous sommes stressés, fatigués ou mélancoliques, c'est-à-dire dans les moments où nous sommes les plus vulnérables. En outre, il peut arriver qu'une chanson résonne dans notre esprit même si nous ne l'avons pas écoutée depuis longtemps : cela se produit lorsqu'un stimulus extérieur réveille un souvenir lié à cette chanson, comme un moment précis de notre vie ou une personne. C'est ce que l'on appelle la mémoire involontaire.
Freepik
La base d'une chanson génératrice de ver d'oreille est principalement la répétitivité
Les chansons restent dans la tête surtout lorsque la mélodie est répétée de manière compulsive. En effet, lorsque la mélodie se répète, elle devient une routine pour les gens : il est donc difficile d'éliminer de sa tête une chanson répétitive. Les musiciens et les producteurs de disques le savent, c'est pourquoi ils composent souvent des refrains très efficaces qui restent facilement dans la tête.
Freepik
Les quatre éléments qu'une chanson doit posséder pour favoriser les vers d'oreille
Un professeur de marketing, James Kellarsi, a identifié les caractéristiques qu'un morceau de musique doit avoir pour provoquer des vers d'oreille : 1. répétitivité (surtout les refrains) ; 2. simplicité de la partie musicale ; 3. incohérence entre le texte et la musique ; 4. incohérence entre le rythme et la métrique.
Freepik
Le ver de l'oreille n'est pas la faute de la technologie !
Ce phénomène ayant été étudié depuis le début des années 1900, il est exclu que sa cause principale puisse être la technologie ou l'écoute d'une chanson avec un smartphone. En fait, le ver d'oreille s'est également produit avec le phonographe et le tourne-disque. Probablement avec la technologie à augmenter est plutôt la fréquence à laquelle ce phénomène se produit, car aujourd'hui nous avons tendance à écouter beaucoup plus de musique.
Freepik
Le ver d'oreille est largement utilisé dans la publicité
Ce phénomène neurologique est, bien entendu, le plus connu dans le monde de la publicité, qui utilise très souvent des mélodies accrocheuses et répétitives pour se frayer un chemin dans l'esprit des consommateurs : en effet, chaque fois qu'un consommateur entend une chanson spécifique, il aura tendance à associer ce motif musical au produit dont la publicité est associée à cette chanson.
Freepik
Existe-t-il des remèdes pour faire disparaître le ver d'oreille ?
Selon les études, se concentrer sur l'élimination des vers d'oreille peut encore les aggraver : se concentrer sur ce problème, en fait, risque d'en augmenter l'ampleur. Il existe donc deux remèdes potentiels, appelés déplacements : 1. Le déplacement général, qui consiste à se concentrer sur une tâche ou un objectif spécifique ; 2. Le déplacement spécifique, qui consiste à penser à une autre chanson ou mélodie à fredonner pour déplacer l'attention de la chanson précédente vers une nouvelle.
Galeries d'art Collections privées
12/04/2024
acteurs, chanteurs et écrivains
12/04/2024
Informativa ai sensi della Direttiva 2009/136/CE: questo sito utilizza solo cookie tecnici necessari alla navigazione da parte dell'utente in assenza dei quali il sito non potrebbe funzionare correttamente.