CURIOSITES

10 pochettes d'albums emblématiques de l'histoire de la musique

Bien qu'aujourd'hui la musique soit écoutée presque exclusivement sous forme numérique, il fut un temps où, pour vendre des disques physiques, il était également important de créer des pochettes emblématiques.

En effet, la musique est un art à tous égards et ce ne sont pas seulement les morceaux qui comptent, mais aussi les images : tout au long de l'histoire, des pochettes uniques ont été réalisées, pleines d'histoires et de légendes sur leur création.

Voici dix pochettes historiques, représentées par des photographies ou réalisées par des graphiques, et les histoires qui ont présidé à leur création.

Artwork
Certaines couvertures sont de véritables œuvres d'art
Bien qu'aujourd'hui la musique soit écoutée presque exclusivement sous forme numérique, il fut un temps où, pour vendre des disques physiques, il était également important de créer des pochettes emblématiques. En effet, la musique est un art à tous égards et ce ne sont pas seulement les morceaux qui comptent, mais aussi les images : tout au long de l'histoire, des pochettes uniques ont été réalisées, pleines d'histoires et de légendes sur leur création. Voici dix pochettes historiques, représentées par des photographies ou réalisées par des graphiques, et les histoires qui ont présidé à leur création.
Artwork
Abbey Road - The Beatles
C'est la seule pochette du groupe de Liverpool sur laquelle n'apparaissent ni le titre de l'album ni le nom du groupe. La prise de vue a été réalisée par Iain Macmillan qui, le 8 août 1969, debout sur une échelle au milieu de la rue, a capturé la scène : des six clichés, c'est le cinquième qui a été choisi, où les Fab Four étaient bien alignés. Cette pochette a contribué plus que toute autre à la légende de la mort de Paul McCartney. Voici quelques indices supposés : Paul est le seul à être pieds nus et en décalage avec les autres, la plaque d'immatriculation de la Coccinelle garée à gauche indiquerait l'âge de Paul s'il avait été en vie à l'époque de la sortie du disque, et de l'autre côté une grande camionnette noire rappelle celles utilisées par la police mortuaire lors des accidents de la route. Le passage piéton de cette célèbre photo est aujourd'hui une attraction touristique : des centaines de visiteurs posent chaque jour pour se faire photographier au célèbre passage piéton d'"Abbey Road".
Artwork
The Velvet Underground & Nico - The Velvet Underground
Il est impossible de ne pas reconnaître la pochette iconique et provocante du premier album du groupe new-yorkais. La banane représentée a été conçue et dessinée par Andy Warhol et dans les premiers exemplaires de l'album, en "épluchant" la banane, c'est-à-dire en enlevant un autocollant, on pouvait voir une banane d'un rose choquant, une référence évidente. Les premiers exemplaires sont très rares, car le coût de production de l'impression, réalisée à l'aide d'une machine spéciale, était très élevé.
Artwork
The Dark Side of The Moon - Pink Floyd
La lumière traversant un prisme pour réaliser le spectre des couleurs : une idée simple, mais pas banale et en parfaite harmonie avec le thème de l'album conceptuel de Pink Floyd. Le design a été créé par Aubrey Powell et Storm Thorgerson du célèbre studio Hipgnosis, qui a réalisé de nombreuses pochettes historiques, dont celles de Led Zeppelin et de Black Sabbath. On dit que l'inspiration pour la pochette est venue d'une image d'un prisme trouvée dans un livre de photographie.
Artwork
Born in the U.S.A. - Bruce Springsteen
La photo de "Born in the U.S.A." a été prise par Annie Leibovitz (photographe professionnelle qui a également pris la dernière photo de John Lennon, cinq heures avant sa mort). Bruce Springsteen a déclaré que l'idée de cette pochette n'était pas intentionnelle : de nombreuses photos différentes ont été prises et, finalement, tout le monde a convenu (y compris le Boss) que l'image représentant uniquement le postérieur de Bruce était la plus emblématique.
Artwork
Aladdin Sane - David Bowie
La couverture d'"Aladdin Sane" présente l'une des images les plus célèbres et les plus emblématiques de la carrière de Bowie. Le photographe Brian Duffy pensait que le dessin de l'éclair avait été inspiré au chanteur par une bague ayant appartenu à Elvis Presley : en réalité, l'image visait à représenter toutes les nuances de la personnalité de l'auteur-compositeur-interprète. Parmi les différentes prises de vue, le photographe a choisi une image frontale, au regard baissé, dans laquelle l'expression serait contemplative, en contraste total avec la dureté de l'éclair qui divise le visage. La déchirure sur la clavicule, en revanche, est une idée de Duffy.
Artwork
Nevermind - Nirvana
Le bébé de la couverture est Spencer Elden, photographié à l'âge de 4 mois dans une piscine de Pasadena, en Californie, par le photographe Kirk Weddle : le billet d'un dollar suspendu à un crochet a évidemment été ajouté en post-production. L'idée de cette image est venue à Kurt Cobain après avoir regardé un documentaire sur l'accouchement dans l'eau. En 2008, Elden a proposé de refaire la même photo et s'est fait représenter en bermuda, dans la même piscine qu'à l'époque : il s'est également fait tatouer les mots "Nevermind" sur la poitrine. Cependant, à l'occasion du 30e anniversaire de la sortie du disque, Elden a intenté une action en justice de 150 000 dollars contre les personnes impliquées dans la réalisation de la pochette, estimant que son image avait été exploitée.
Artwork
Sgt. Pepper's Lonely Hearts Club Band - Les Beatles
Créée à la suggestion de Paul McCartney par Jann Haworth et Peter Blake, cette pochette est un collage dans lequel les Fab Four ont inséré des personnages symboliques, dans l'idée de rassembler un public devant lequel ils auraient aimé se produire. Parmi les personnages, on trouve : Albert Einstein, Marlon Brando, Karl Marx, Edgar Allan Poe, Sonny Liston, Lenny Bruce, Aleister Crowley, Laurel et Hardy, Lewis Carroll. Même sur cette couverture, il y aurait des indices de la mort présumée de McCartney : par exemple, sur la quatrième de couverture, Paul est le seul à être photographié de dos.
Artwork
Led Zeppelin - Led Zeppelin
La pochette de l'album reprend une image de la vidéo de la catastrophe du "Zeppelin LZ 129 Hindenburg", un dirigeable allemand qui a pris feu à la base aérienne de Lakehurst, dans le New Jersey. Lors de cette catastrophe, qui s'est produite le 6 mai 1937, 35 des 97 personnes à bord ont trouvé la mort. Après avoir vu la couverture qui juxtaposait le nom "Zeppelin" à la tragédie du Hindenburg, la comtesse Eva von Zeppelin, petite-fille du comte von Zeppelin (célèbre concepteur des dirigeables éponymes), menaça de poursuivre Led Zeppelin pour utilisation illégale du nom de famille : lors d'un concert à Copenhague en 1970, le groupe dut s'appeler "The Nobs".
Artwork
Horses - Patti Smith
La couverture du premier album de Patti Smith a été réalisée par le célèbre photographe Robert Mapplethorpe, son partenaire de l'époque et plus tard un grand ami. La photo est emblématique parce qu'elle montre l'auteur-compositeur-interprète habillée en homme (un choix provocateur à l'époque), recréant une photo posée tout aussi célèbre de Frida Kahlo.
Artwork
Unknown Pleasures - Joy Division
La pochette du premier album de Joy Division a été créée par le graphiste de Factory Records, Peter Saville. L'image est célèbre car elle représente, en couleurs inversées, une série d'ondes électromagnétiques produites par le pulsar PSR B1919+21, la première étoile à neutrons jamais découverte : à les regarder, ces ondes semblent presque hypnotiques et peuvent rappeler des pics montagneux ou de véritables vagues marines. Aujourd'hui, cette image est imprimée sur des t-shirts portés par de nombreuses personnes dans le monde entier.
Informativa ai sensi della Direttiva 2009/136/CE: questo sito utilizza solo cookie tecnici necessari alla navigazione da parte dell'utente in assenza dei quali il sito non potrebbe funzionare correttamente.